Voyager et travailler: le bon plan du nomade digital

Le covid n’aura pas apporté avec lui que de mauvaises choses. Grâce au confinement, beaucoup d’entreprises ont été forcées de mettre en place le télétravail. 

Cela a normalisé le travail en “remote” que l’on peut exercer peu importe où l’on se situe. 

De nombreux pays ont donc décidé de suivre le mouvement en permettant sous conditions à ceux et celles qui veulent de venir y vivre. 

Le Costa-Rica en fait partie. Pour notre plus grand bonheur.

Quelles sont les conditions pour obtenir le visa de digital nomade au Costa-Rica?

Il y en a une seule: c’est le salaire. Pour y avoir accès, il faut fournir une preuve de revenu minimum stable de 3000 $ US par mois (4000 $ pour une famille) pour l’année précédente et une preuve d’assurance maladie pour l’année que vous demandez.

Les demandeurs doivent également présenter une preuve d’assurance maladie qui les couvrira pour la durée de leur séjour dans le pays.

Au Costa Rica, il est également interdit de travailler pour une entreprise costaricaine. D’autre part, les titulaires de visa sont également couverts pour une exonération complète de l’impôt sur le revenu de leurs revenus provenant d’ailleurs. Les documents de candidature doivent également être remplis et soumis en espagnol.

Après l’achèvement et la soumission de la demande, les autorités locales ont jusqu’à deux semaines pour accepter ou rejeter la demande.

Alors: prêt.e à déménager?